Catégorie : Impacts de l’injustice environnementale

Guerre et crise agraire en Syrie : revisiter le conflit syrien au prisme de la justice écologique

Par Efe Can Gürcan

Voir PDF

 

Introduction : un regard multifacette sur le conflit syrien

Le conflit syrien s’est transformé en l’une des pires crises humanitaires impliquant la plus sévère crise de réfugiés de l’époque post-guerre mondiale. La diffusion rapide de ce conflit depuis mars 2011 a eu d’irréversibles conséquences pour plus de 6,5 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays et plus de 4,5 millions de personnes qui ont été forcées de fuir le pays (Otero & Gürcan 2016). La montée de la nouvelle droite dans les pays occidentaux – qui subissent toujours les conséquences de la crise du capitalisme depuis 2008 – coïncide d’ailleurs assez commodément avec l’afflux de refugiés et la diffusion du terrorisme islamiste à la suite du conflit syrien.

(Im)possible, la justice pour les victimes de crimes commis par des minières canadiennes

Par Marie-Dominik Langlois et Mélisande Séguin,

Voir PDF

 

Des cas devant différents tribunaux au Canada cherchent à responsabiliser les multinationales

 

Depuis le début du 21e siècle, les investissements directs miniers se multiplient à travers le monde, engendrant son lot de problèmes sociaux et environnementaux, comme en témoigne le numéro de Possibles « Abus des minières : résistances et réponses citoyennes » (Thibault, 2015). Selon l’Association minière du Canada, en 2013, plus de la moitié des compagnies minières publiques à travers le monde étaient enregistrées au Canada à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX (AMC, 2016 : 6).

Énergie Saguenay ou l’art de feindre l’acceptabilité sociale

Par Benoît-Robin Lessard

Voir PDF

 

Le projet de construction d’une usine de liquéfaction de gaz de schiste et d’un super terminal maritime « d’exportation » de gaz naturel liquéfié dans le secteur de Grande-Anse sur le fjord du Saguenay ne soulève guère les passions des Saguenéens pas plus qu’ailleurs au Québec. L’Histoire se répète. Il y a dix ans, plusieurs projets « d’importation » de gaz naturel sur les rives de Saint-Laurent faisaient l’objet de fortes oppositions.

Intermède – Hommage à Nicole Laurin

Par Nadine Jammal

 

Voir PDF

 

Nicole Laurin, professeure de sociologie à l’Uqam, puis par la suite à l’Université de Montréal, est décédée récemment des suites de la maladie d’Alzheimer. Elle était une féministe notoire et une chercheuse qui a participé à plusieurs revues académiques et militantes, notamment à des revues aussi différentes que Parti-Pris, Rédaction et Sociologie et Sociétés. Elle a également dirigé plusieurs recherches d’envergure portant notamment sur le travail des femmes et sur les professions à majorité féminine. Dans les dernières années de sa vie, Nicole s’est beaucoup rapprochée des communautés religieuses en travaillant dans un refuge pour femmes en difficulté et aussi en venant en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Nous lui rendons ici hommage, parce qu’elle a eu, entre autres, le mérite d’avoir aidé et influencé fortement les idées féministes, anarchistes et de gauche, qui ont toujours cours dans le Québec d’aujourd’hui et parmi l’équipe actuelle de la revue Possibles.