Étiquette : UPAM

L’UPAM : une invitation à l’action et à la réflexion – Par Marianne Di Croce

L’UPAM : une invitation à l’action et à la réflexion – PDF

En novembre 2007, je participais à la création de l’Université Populaire à Montréal (UPAM), une initiative d’étudiants et d’étudiantes de l’UQÀM qui ont traduit dans une action concrète leur vision de l’éducation, de telle sorte qu’il soit possible d’en faire l’expérience. Si l’UPAM est née dans un contexte particulier – celui de la grève étudiante de novembre 2007 à l’UQÀM [1] – elle m’apparaît nous inviter, tant par les activités qu’elle propose que par les principes qui l’animent, à une réflexion beaucoup plus large sur l’éducation et sur le monde dans lequel nous vivons.

Un an plus tard, il me semble tout indiqué de prendre ici le temps de porter un regard sur cette expérience aux multiples facettes. Car l’UPAM est tout à la fois un événement d’éducation populaire, une action politique, une organisation ayant sa structure et son fonctionnement propres,  mais surtout le fruit du travail et de la participation de plusieurs personnes exceptionnelles et engagées [2].

Dans ce texte, je donnerai un aperçu de ce qu’est l’UPAM en mettant en lumière certains de ses aspects. J’aimerais par là lancer une réflexion à partir de cette expérience. Ceci dit, je tiens à spécifier que la réflexion que je souhaite amorcer ici est le fruit de mon expérience personnelle de l’UPAM – comme co-organisatrice et comme conférencière – et des riches discussions que j’ai eu la chance d’y avoir. En ce sens, mes propos n’engagent aucunement l’organisation elle-même ou les personnes qui en font partie. Par le biais de ce texte, j’espère ouvrir la voie à une réflexion collective sur le sens de cette expérience qu’est l’UPAM et sur le potentiel d’action et de transformation qu’elle porte.