Étiquette : Montréal

La droit à l’alimentation

Par François Décary-Gilardeau

La droit à l’alimentation _ PDF

 

Le concept de la souveraineté alimentaire est très récent. Loin d’avoir atteint une maturité, son cadre reste à définir. La souveraineté alimentaire est sujette à une construction dynamique où les pratiques et les idées se chevauchent pour délimiter son contenu normatif. C’est pourquoi Option consommateurs juge qu’il est essentiel de prendre part à la réflexion sur la souveraineté alimentaire dans le but de s’assurer que le débat se trouve sur la place publique et qu’il soit perçu comme un réel débat de société.

L’agriculture urbaine: « des jardins sur les toits »

Par Ismael Hautecoeur

L’agriculture urbaine: « des jardins sur les toits » _ PDF

 

Pour Alternatives, la souveraineté alimentaire est le droit des peuples à choisir leur politique alimentaire, mais c’est également la responsabilité de respecter la souveraineté alimentaire des autres. Ce droit doit s’exercer dans le respect de tout ce qui touche la production alimentaire: respect de l’environnement, respect des travailleurs et qualité de l’alimentation. De surcroît, la notion possède une dimension culturelle: à travers la souveraineté alimentaire, on cherche à protéger et à valoriser le mode de vie paysan au Nord comme au Sud. Quant à l’agriculture urbaine, son objectif principal consiste à promouvoir un mode de vie plus écologique et solidaire en milieu urbain par l’intermédiaire de jardins collectifs. Ainsi, l’agriculture urbaine permet de sensibiliser les gens à la production agricole et elle procure des aliments de qualité aux citoyens, ce qui s’inscrit dans le mode de pensée de la souveraineté alimentaire.

Le cinquième sommet citoyen de Montréal: vers un mouvement citoyen, pluriel et non partisan ?

Par Anne Latendresse

 

Janvier 2001 marquait la naissance du Forum social mondial à Porto Alegre au Brésil. Se définissant comme le rendez-vous des altermondialistes qui aspirent à mettre de l’avant un autre monde, le Forum social a rassemblé des centaines de milliers de militants et de militantes de mouvements sociaux de différentes régions du monde et de différents horizons politiques et idéologiques pour analyser, échanger, débattre, voire confronter leurs analyses et propositions en vue de mettre de l’avant l’idée qu’une autre mondialisation est possible. Partant d’Amérique du Sud, les Forums sociaux allaient se déployer en Asie, en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord. Progressivement, des militants de réseaux de mouvements urbains allaient tenir des Forums sociaux locaux.