Les Atikamekws déclarent leur souveraineté

Par Conseils Atikamekws

 

Voir l’article ici

 

NDLR et VD. Dans un communiqué diffusé en septembre 2014, les élus de la nation atikamekw disent passer « en mode d’affirmation unilatérale de ses droits sur son territoire ancestral, le Nitaskinan. [La Première Nation] exige dorénavant son consentement pour tout développement, usage et exploitation des ressources qui s’y trouvent ».

 

Le communiqué fait état d’une déclaration de souveraineté qui a été adoptée à l’unanimité par les représentants élus de la nation.

  

En juin dernier 2014, le chef Christian Awashish s’était réjoui du jugement rendu par la Cour suprême du Canada en matière de droits ancestraux autochtones concernant la Première Nation britanno-colombienne Tsilhqot’in. Il considérait que les conclusions du jugement pourraient s’appliquer à sa communauté.

 

Les juges de la Cour suprême ont reconnu un titre ancestral à la Première Nation Tsilhqot’in sur un territoire de plus de 1750 kilomètres carrés.

  

Le territoire ancestral atikamekw s’étend au Québec sur près de 80 000 kilomètres carrés. Il englobe une bonne partie de la Mauricie. Il est bordé à l’est par la région du Lac-Saint-Jean, au sud par le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Trois-Rivières et Shawinigan, au nord par le territoire défini dans la Convention de la Baie-James et du Nord québécois, et à l’ouest par les régions des Laurentides et de l’Abitibi-Témiscamingue.

 

http://ici.radio-canada.ca/regions/mauricie/2014/09/08/004-nation-atikamekw-declaration-souverainete-territoire.shtml

 

Voir le communiqué de presse ci-dessous, reçu par Vincent Dostaler de SOS Poïgan, 9 septembre 2014 :

Atikamek

Conseil des Atikamekws d’Opitciwan
22 rue Amiskw

Opitciwan, Québec G0W 3B0

Untitled3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *