Lumière noire

Extraits tirés de Lumière noire de Nora Atalla

Chapitre premier : Le lys dans la bauge

Éditions Cornac, Québec 2010

Lumière noire _ PDF


V

les hiers vomissent

des montagnes infranchissables

j’ai vu des corbeaux

engloutir des mots

et les langues d’étoupe s’étrangler

chaque rosier renvoie

aux rochers abrupts du néant

quand dans la prière

s’unissent les métacarpes jaunâtres

et se perd

sur des planètes austères

l’écho d’une voix éteinte

j’ai vu des volcans

cracher l’amertume

le silence n’a point su

étouffer la folie

ni les larves

jusqu’à l’immonde

les poignets s’ouvrent

pour que revienne le jour

et son espoir de soleil

VI

je cherche une fiole

une relique de jours lointains

l’album de ce qui n’est plus

je cherche l’endroit

où reposent les phrases

celles que l’on souhaite

à jamais biffer

le ruban qu’on voudrait

à tout prix rembobiner

où vont se taire

les cadavres sous la guillotine

les murs n’interpellent que le silence

et les draps dehors

restent trempés de honte

VIII

nous ne voyons plus

les noms de l’innommable

nos revenants sillonnent le regard

chemins cahoteux                 chants funèbres

des enragés au fil des cailloux

ils passeront  sur les venins des vautours

nos revenants s’en retournent

cheveux crasseux

se coucher dans le palissandre

et nous irons sur des béquilles

à travers                     les hélices du malheur

X

il m’arrive     sur une corde de guitare

de suivre les notes échappées

le passé recomposé

alors que se posent

tes lèvres

au creux de mon enfance

dans mon cou

m’effleure ton élan

il m’arrive     sur une corde de guitare

d’allonger notre chair

d’écouter s’ébattre dans le champ

pêle-mêle nos crinières

hier     demain

qu’importe la froideur

au-dehors de l’igloo

il m’arrive     sur une corde de guitare

de câliner tes yeux

à l’éveil des présages

 

Nora Atalla

Nora Atalla a les voyages et l’écriture dans le cœur et dans le sang. De Montréal au Honduras, du Congo à Kingsey Falls, elle a fini par accoster à Québec, échouant entre romans et poésie. Elle a été finaliste aux Prix littéraires de Radio-Canada 2008-2009, en poésie. Son dernier recueil, Lumière noire, vient de paraître aux Éditions Cornac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *